La presse publique, représentée par Radio Congo et Télé Congo, s’est entretenue, le 18 mars 2020, avec le Directeur de la pharmacie et du médicament, Dr Boniface Okouya, sur les dispositions prises pour favoriser notamment l’accès des populations aux cache-nez et à la solution hydroalcoolique dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus en République du Congo. Ci-dessous le résumé des réponses du DPM aux questions des journalistes.

Deux jours avant sa rencontre avec la presse, le Directeur de la pharmacie et du médicament a examiné avec les grossistes répartiteurs et importateurs des médicaments les dispositions mises en place pour protéger les populations congolaises contre le Covid 19, conformément aux instructions du gouvernement liées à l’approvisionnement en médicaments et produits de santé, énoncées par la Ministre de la santé, de la population, de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Jacques Lydia Mikolo. Les grossistes répartiteurs et importateurs des médicaments ont indiqué avoir déjà réceptionné une quantité desolution hydroalcoolique et de cache-nez. Cependant, cette quantité, nonsuffisante, va augmenter progressivement dans les jours à venir.

Les cache-nez et la solution hydroalcooliquesont déjà disponibles dans quelques officines de Brazzaville. Toutes les pharmacies du Congo en seront pourvues rapidement dans les jours à venir. Boniface Okouya a insisté sur le fait que les prix de ces produits de santé doivent être à la portée de toutes les bourses. « Nous sommes catégorique sur cette question. Personne ne va tenter de faire de la surenchère sur les prix des cache-nez et de la solution hydroalcoolique. Leurs prix sont réellement abordables comme les pharmaciens eux-mêmes l’ont indiqué lors de leur dernière assemblée. Ils ont également reconnu leur responsabilité d’apporter un grand secours à nos populations. Sinon, ce sera la non-assistance aux populations en danger », a déclaré le Directeur de la pharmacie et du médicament.

« Nous sommes en relation avec nos partenaires étrangers pour recevoir à foison la solution hydroalcoolique, le cache-nez et les appareils de prise de température dans un bref délai. », a-t-il renchéri. En outre, la DPM a demandé les pharmaciens de placer des seaux d’eau devant leurs officines pour permettre à la population de se laver les mains.

Leave a comment