Dans une allocution qu’il a prononcée à l’occasion de l’ouverture de la 2ème édition des Journées pharmaceutiques Congo-RDC, tenues à Kinshasa en RDC du 29 au 30 août 2019, le Dr Boniface Okouya, Directeur de la pharmacie et du médicament, représentant la Ministre de la santé et de la population du Congo-Brazzaville, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, a fait état de l’appel du Président de la République, Son Excellence Denis Sassou N’Guesso, « à tous les pays africains pour une ratification rapide du traité instituant l’agence africaine du médicament. » Appel lancé à l’occasion de la 69ème Assemblée de l’OMS Afro qui a réuni plus de cinquante ministres africains de la santé à Brazzaville en août dernier.

D’après Boniface Okouya, cet appel témoigne de la volonté du Chef de l’Etat congolais d’ouvrir de nouvelles perspectives visant à promouvoir la pharmacie africaine. L’appel vise aussi la nécessité d’améliorer la qualité des soins en Afriqueen mettant, notamment, « des médicaments de bonne qualité » à la disposition des populations. Cependant, Boniface Okouyaconstate que tel n’est pas encore « le cas pour l’instant » en République du Congo et en RDC, deux pays faisant « face aux médicaments falsifiés et de qualité inferieure trafiqués, sans vergogne, par les marchands de la mort ou vendeurs d’illusions. »

Néanmoins, la République du Congo ne baisse pas les bras. Bien au contraire, le DPM a déclaré que son pays s’attèle déjà à l’application immédiate des résolutions des premières journées pharmaceutiques de Pointe-Noire.  C’est pour cela que la Ministre de la santé et de la population a ordonné la fermeture des comptes d’approvisionnement des non-pharmaciens de la RDC. « Nous avons mis en place au niveau de nos ports et aéroports, une équipe de surveillance pharmaceutique. Seul le transitaire choisi par les soins de la DPM achemine les colis des médicaments en RDC. Ces mesures concrètes prouvent à suffisance le bien-fondé de la tenue des Journées pharmaceutiques RDC – Congo qui demeurent un exemple unique en Afrique », a indiqué Boniface Okouya.

Par ailleurs, tout en saluant les efforts fournis par la RDC dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le Directeur de la pharmacie et du médicament a émis le vœu de voir les pharmaciens congolais, ayant fait le déplacement de Kinshasa, bénéficier de l’expérience de leurs collègues de la RDC dans la prise en charge médicale de cette maladie.

Leave a comment