Le Congo disposera bientôt d’une carte pharmaceutique qui est en cours d’élaboration. « Cette carte nous permettra de savoir avec précision l’emplacement des dépôts et officines pharmaceutiques. La carte pharmaceutique nous permettra également de savoir là où il y a des médicaments dans notre pays, là où existe des fortes concentrations des pharmacies, ainsi que là où il y a moins de dépôts pharmaceutiques et d’officines, etc. », a indiqué le Directeur de la pharmacie et du médicament, Dr Boniface Okouya.

Cela implique le fait que l’installation d’une pharmacie dans une localité ou dans un quartier d’une ville du Congo ne dépendra plus uniquement de la préférence d’un pharmacien. Ce sont plutôt la préférence et les directives de l’autorité pharmaceutique nationale qui seront privilégiées.

Par conséquent, la priorité dans l’installation des dépôts pharmaceutiques et officines sera accordée aux localités les moins pourvues. Car, le gouvernement de la République, à travers le Ministère de la santé et de la population et la Direction de la pharmacie et du médicament, a la responsabilité de faire en sorte que chaque Congolais, vivant dans chaque localité et chaque quartier d’une ville du Congo, ait accès des médicaments de qualité. « Cela fait partie des missions assignées au ministère de la santé et de la population, conformément aux objectifs du Programme national de développement sanitaire », a déclaré le Directeur de la pharmacie et du médicament. 

Le défi, selon la DPM, est que tous les chefs-lieux des départements et des districts aient des pharmaciens et soient pourvus en dépôts et officines pharmaceutiques. Par ailleurs, malgré les difficultés du moment, le DPM a dit que la Centrale d’achat des médicaments essentiels et des produits de santé retrouvera sa santé financière et son équilibre au niveau des approvisionnements. Ainsi, elle pourra favoriser l’accès des populations aux médicaments essentiels de qualité.

DPM Congo

Leave a comment