Face à la progression de la pandémie de Covid-19, le conseil des ministres, réuni par visioconférence vendredi 4 septembre, sous l’autorité de Denis Sassou N’guesso, Président de la République du Congo, a examiné et approuvé le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo.

Ce texte, adopté par le parlement un jour après, soit le 5 septembre 2020, a été soumis par le ministère de la Justice et des droits humains et de la promotion des peuples autochtones. A l’absence du ministre de tutelle, Aimé Ange Wilfrid Bininga, en mission, c’est son collègue, Thierry Lézin Moungalla, ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement qui, en sa qualité de juriste, a justifié la nécessité de proroger pour une durée de vingt jours, pour la 8ème fois, l’état d’urgence sanitaire au Congo.

En effet, « Après avis du Comité d’experts, et au terme de l’évaluation des mesures prises par le Gouvernement, il a été constaté que la Covid-19 poursuit sa progression dans notre pays », indique le compte-rendu du conseil des ministres. Le premier décret présidentiel instaurant l’état d’urgence sanitaire dans le pays a été promulgué le 30 mars 2020.

JRKK

Leave a comment