Levée de la mise en quarantaine de Combiart 80mg

Un patient aurait eu des effets secondaires graves (étouffements, étourdissements, vomissements, prurits et baisse du rythme cardiaque), après avoir pris Combiart 80mg. Cette bithérapie est un antipaludéen. Pour prévenir d’éventuels cas d’effets secondaires sur d’autres patients, la Direction de la pharmacie et du médicament avait décidé de mettre cet antipaludéen en quarantaine et de le soumettre à des analyses réalisées à Kinshasa et Dakar. Leurs résultats attestent que Combiart 80mg est un médicament fiable et de bonne qualité.

L’objectif de ces analyses a été de déceler, le plus précocement que possible, tous les effets indésirables, plus particulièrement ceux qui sont graves. Cependant, lors d’une conférence de presse organisée lundi 24 juin 2019 à l’hôtel Saphir à Brazzaville, le Directeur de la pharmacie et du médicament, Dr Boniface Okouya, assisté de Dr Clément Edmond Mampouya, coordonnateur du programme de lutte contre les médicaments falsifiés et de qualité inférieure, a divulgué les résultats de ces analyses en indiquant que Combiart 80mg est un produit fiable et de bonne qualité.

Le DPM a saisi cette occasion pour annoncer que « des contrôles et analyses inopinées de certains produits se feront désormais en toute confidentialité » pour garantir la santé publique. En outre, Boniface Okouya a salué le travail, du Service de surveillance pharmaceutique, opérant actuellement Beach de Brazzaville et à l’aéroport international Maya Maya, qui a favorisé la saisie de plusieurs cartons de médicaments acheminés de manière frauduleuse en République du Congo. Ces produits seront bientôt incinérés. Cette opération sera également supervisée par le Dr Clément Edmond Mampouya.

Leave a comment