L’ancien directeur des marchés et de l’économie à l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE), Antoine Ndekololo, considère Artemisia annua comme une des solutions efficaces pour lutter contre la morbidité et la mortalité liées au paludisme en Afrique en général et au Congo en particulier.

Poursuivre la lecture sur Adiac-Congo

Leave a comment